Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 19:38

A l’occasion de l’exposition Hergé, le dessin final de l’album de Tintin et Milou « Coke en stock » a été reconstitué avec figurants et voitures anciennes, hier, à la Saline royale d’Arc-et-Senans.

Cela s’appelle en langage internet une « freeze party ». Autrement dit une action figée pour la photo.

Celle qui a été organisée, hier après-midi à la Saline royale d’Arc-et-Senans, avait un look rétro très affirmé. Autrement dit des voitures datant des années soixante couplées à des personnages en tenue d’époque.

La pose était le plus précis possible, elle devait correspondre à un dessin célèbre de l’album « Coke en stock » de Tintin et Milou, l’illustration finale quand l’insupportable Séraphin Lampion invite du monde à Moulinsart et provoque un carambolage dans la cour.

Ce clin d’œil incomplet mais drôle lançait, à sa façon, le Festival des jardins, lui aussi, comme l’exposition d’été, consacré cet été au monde de Hergé.

Source : L'Est Républicain.fr

La scène finale de "Coke en Stock" prend vie à la saline d'Arc-et-Senans
Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 08:41

Possédant l'une des plus belles collections de planches de bande-dessinée, Michel-Edouard LECLERC explique dans le journal l'Express n° 3433 de la semaine du 19 au 25 avril 2017 son souhait de faire ouvrir un lieu d'exposition pour ses planches.

"Dans les tiroirs de sa réserve, on trouve des dessins de Tardi ou de Hergé..."

Article à lire ci-dessous :

 

Michel-Edouard LECLERC : il veut faire entrer la BD au musée
Michel-Edouard LECLERC : il veut faire entrer la BD au musée
Michel-Edouard LECLERC : il veut faire entrer la BD au musée
Michel-Edouard LECLERC : il veut faire entrer la BD au musée
Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 09:30

Vous retrouverez ci-dessous quelques photos de l'exposition mise en place à Congis-sur-Thérouanne.

Photos de l'exposition "Le petit reporter à Congis"
Photos de l'exposition "Le petit reporter à Congis"
Photos de l'exposition "Le petit reporter à Congis"
Photos de l'exposition "Le petit reporter à Congis"
Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 11:04

"L'Association pour la Sauvegarde de l'église Saint Rémi" de Congis sur Thérouanne organise en partenariat avec l'association "Les Tintinophiles c'est nous" une exposition dans la Salle des fêtes.

Cette exposition présentera une collection privée d'objets, de gravures,de figurines, de mobiliers et décors mis en scènes sur le thème de Tintin à travers le monde.

Lors du week-end, le samedi 03 et dimanche 04 juin 2017, cette exposition s'inscrit dans le cadre de la fête de village "les Balades à CONGIS" dont le thème de cette année est "Le Petit Reporter à CONGIS" ce qui permettra de partager des jeux sur la place de la Mairie et le parc du Moulin pour les enfants et leurs familles.

Infos pratiques :
Lieu : Salle des fêtes, 14 rue de la Poste 77440 CONGIS sur Thérouanne
Dates : du jeudi 1er Juin au dimanche 04 Juin 2017
Horaires : de 10heures à 18 heures
Entrée libre

Exposition - Le petit Reporter à Congis sur Thérouanne
Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 14:45

Comme mentionné dans un article il y a quelques jours, le Château du Clos de Vougeot, l’Abbaye de Fontenay et la Saline Royale d’Arc et Senans organisent, en partenariat avec l’Automobile Club de Bourgogne, le Rallye TINTIN qui reliera les 9 et 10 juin ces trois sites classés au patrimoine mondial.

Hergé a dessiné 173 modèles de voitures au cours des 23 albums que composent les aventures du reporter du petit vingtième. Ce sont ces voitures -et leurs contemporaines- qui relieront les trois sites majeurs de Bourgogne Franche-Comté. Au programme, visites privées des monuments, dîner de Gala, anniversaire de la route des Grands Crus, inauguration de l’expo Hergé à la Saline Royale…

Ce qui distingue les adultes des enfants, c’est la taille de leurs jouets…

Les amateurs de TINTIN ont de 7 à 77 ans et les plus chanceux possèdent un véhicule qui date de la grande époque. Voici donc l’occasion de sortir les belles anciennes pour parcourir la route, dans une rallye-ballade où les participants pourront goûter à la gastronomie bourguignonne, découvrir des sites uniques et assister à des conférences données par les éditions de Moulinsart…

C’est au son de l’Impérial Kikiristan que les voitures arriveront à la Saline royale d’Arc et Senans, clin d’œil à la dernière vignette de l’album Coke en Stock illustrant l’arrivée du rallye organisé par Séraphin Lampion.

Il faut noter que ce réjouissant petit week-end est parrainé par la Commission française de l’UNESCO.

Les inscriptions sont ouvertes dès à présent…

Renseignements et inscriptions :
Téléphone : 03.80.60.09.70
ou bourgogne@automobileclub.org

© Hergé Moulinsart 2017

© Hergé Moulinsart 2017

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 17:15

L'expo le Monde d'Hergé qui s'ouvre ce samedi à la Saline Royale d'Arc-Et-Senans (Doubs) sera visible jusqu'au 7 janvier 2018. Planches originales, documents d'archives, photos et travaux inédits, elle devrait faire le bonheur des tintinophiles.

Coloquinte! Sapajou! Moule à gaufre! Bachi-bouzouk! Ectoplasme! Australopithèque ! Voilà l'occasion rêvée de réviser une fois encore les insultes favorites du capitaine Haddock. L'expo Le Monde d'Hergé qui s'est ouverte ce samedi à la Saline royale d'Arc-et-Senans (Doubs) va à n'en pas douter attirer plus d'un tintinophile.

Visite guidée en compagnie d'Hubert Tassy, le directeur de la Saline. Et premier arrêt devant un crayonné : "Voilà le personnage d'un marin qui est peu-être une préfiguration de ce que sera le capitaine Haddock". Car l'expo permet aussi de découvrir Hergé (de son vrai nom Georges Remi) comme dessinateur au milieu des années 1920, au début de sa carrière. Elle présente plusieurs originaux, "des planches sur le Lotus Bleu, sur Objectif Lune, etc. qui seront d'ailleurs renouvelés à mi-parcours, parce que ces crayonnés ne supportent pas la lumière plus de trois mois", explique Hubert Tassy.

La visite se poursuit sous le regard du totem de l'Oreille cassée et du Sceptre d'Ottokar. Dans la deuxième salle, un meuble trône devant l'entrée : "c'est le bureau d'Hergé, là où il faisait ses dessins, qui est resté quasiment dans l'état de l'époque" s'enthousiasme le directeur de la Saline. Sans forcément tout dévoiler, les amateurs pourront aussi sur place réviser leur petit Tintin illustré : "je n'avais jamais remarqué que les moustaches des Dupont-Dupond n'étaient pas les mêmes, l'une est tombante, l'autre est relevée" s'amuse Hubert Tassy.

Plusieurs animations sont également prévues à la Saline autour de l'univers de Tintin. Et notamment le 10 juin un rallye avec les 173 modèles de voitures présents dans les aventures du petit reporter. Cette expo sur le monde d'Hergé sera donc visible jusqu'au 7 janvier 2018. Et avec elle, la Saline royale d'Arc-et-Senans espère booster sa fréquentation. Elle espère ainsi passer de 100.000 à 120.000 visiteurs annuels.

Source  : FranceBleu.fr

© Hergé Moulinsart 2017

© Hergé Moulinsart 2017

© Hergé Moulinsart 2017

© Hergé Moulinsart 2017

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 13:47
© Hergé Moulinsart Géo 2017

© Hergé Moulinsart Géo 2017

Pygmées, Sioux, Tibétains, Tsiganes ou Jivaros… Hergé n’a eu de cesse de pousser Tintin à la rencontre des peuples. Autant d’aventures, souvent bondissantes, mais aussi d’occasions pour approcher cet autre, étrange et familier. En décryptant ses albums, GEO donne à redécouvrir la richesse des civilisations. Et met en parallèle la vision d’Hergé avec la réalité d’aujourd’hui. Ce numéro propose aussi des nombreuses archives méconnues du maître. Et un décryptage de l’œuvre grâce aux plus grands spécialistes.

Tintin ou la possibilité de l'Autre

Rien ne l’arrête, jamais. Sans famille, sans enfants, sans comptes à rendre, sans travail officiel (ce journaliste qui écrit peu publie rarement ses articles), Tintin est fait pour la fluidité, le mouvement, la rencontre. Celle des autres comme de lui-même. C’est sans aucun doute cette vacance en lui qui fait sa force et son désir du monde. Sa seule adresse répertoriée, celle d’un célibataire endurci, nous livre pourtant un indice : 26, rue du Labrador. Autant y décrypter déjà l’appétit des ailleurs faussement inscrit au cadastre de la vieille Bruxelles… L’appel irraisonné de la "liberté ravie" et des longitudes.

Si dans les premiers albums, la rencontre avec autrui est expédiée, court-circuitée et blackboulée à force de gags et de rebonds, elle changera de ton et de rythme dès Le Lotus bleu, au milieu des années 1930. On verra ainsi notre garçon verser des larmes de compassion dans plusieurs cases, et prendre désormais le parti du faible contre le méchant, de la générosité contre les avarices, de la justice contre les corruptions, et combattre les intolérances… Rappelons-nous de Tchang arraché à ses stéréotypes (Tintin au Tibet), de Zorrino (Le Temple du Soleil) qu’il faut défendre des coups et des sarcasmes d’un colon raciste, du colérique Abdallah (Au pays de l’or noir), qui derrière ses mauvaises manières cache un besoin irrépressible d’être aimé. Mieux, on verra notre héros au cœur pur fraterniser avec ceux qu’il rencontre au fil des cases, au point d’emprunter leurs costumes traditionnels et, parfait caméléon, de se fondre dans les paysages : le voilà petit noir dans l’équipage du Ville de Lyon à destination de Las Dopicos, chinois parmi les mandarins de Shanghai, colonel sud-américain au cœur de la révolution, neveu portugais d’Oliviera, écossais d’occasion, radjah chez les fakirs, cavalier arabe au milieu des princes des sables… Et que dire devant ces pages de Coke en stock où, sur une pleine mer d’un vert sublime, surgissent de pauvres esclaves apeurés des cales du Ramona ? Tintin et Haddock les libéreront. Mieux, ils les enrôleront dans l’équipage de leur navire. Une confiance aveugle.

Au fond, si l’on excepte les premiers albums, Tintin n’est jamais prisonnier de ses préjugés. Ni des autres, ni de lui-même. Alors que le capitaine Haddock s’empêtre dans ses colères, son galimatias et un alcoolisme vociférant (et, plus tard, un embourgeoisement de parvenu), les Dupondt dans un balbutiement bègue et obsédant, Tournesol dans sa distraction à la fois idiote et géniale, Tintin, lui, reste libre de toute psychologie. Sans arrière-pensées ni blocages, il épouse les péripéties, rebondit sur les obstacles, traverse tunnels et cataractes, passe d’une tribu à une guérilla, d’un général à une diseuse de bonne aventure, se joue du "poison-qui-rend-fou" comme de la malédiction de la momie de Rascar Capac. Il n’est qu’action, offrande, synergie. Et s’il plie comme le jonc, il reste vivace tel le lierre. Epuré, aiguisé et suivant sa ligne claire à lui, Tintin tiendra bon, sans cesse campé du côté de l’assentiment et de l’acceptation. C’est que, par-delà ses voltes et ses tourbillons, pays et civilisations, tribus et peuplades, rêves et réalités, à travers les mille et un personnages de cette comédie humaine, toute aventure le ramène encore à lui. Et à nous. Soudain étourdis, enivrés, d’être là, ensemble, tandis que le visage simplifié de Tintin fait miroir.

Oui, Hergé a compris la leçon qu’ont répétée avant et après lui des écrivains comme Victor Segalen ou Nicolas Bouvier : nos pas nous portent forcément ailleurs, et il n’est de chemin plus court pour aller vers soi que de passer par l’Autre. Chacune de ses œuvres, publiées sur près de cinquante ans, répétera cet axiome fondateur et bouleversant. Le monde s’off re à condition qu’il soit échangé, donné et reçu de part et d’autre, fût-il d’encre et de papier, du côté du San Theodoro ou de la Cordillère immaculée… Ainsi, entre dix exemples, rien ne serait plus émouvant que ces cases des planches 42 et 43 du Lotus bleu : cette petite main de chinois surgissant du fleuve en furie, alors que Tintin, mèche collée par l’onde, progresse d’un crawl soutenu vers elle, sans craindre de se perdre lui-même. Il la saisira. Métaphoriquement, c’est nos différences qui s’incarnent et veulent être reconnues. Sauvées.

par Jean-Luc Coatalem, rédacteur en chef adjoint (Geo.fr)


Prix : 12.90 €
Pagination : 148 pages

© Hergé Moulinsart Géo 2017

© Hergé Moulinsart Géo 2017

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 12:01

Toute l'équipe de l'association "Les tintinophiles c'est nous" vous souhaite de bonnes fêtes de Pâques !

© Hergé Moulinsart 2017

© Hergé Moulinsart 2017

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 15:56

Radio France, en collaboration avec Moulinsart, la Comédie-Française et l’Orchestre National de France (ONF), propose au public une immersion sonore dans un format atypique « séance de cinéma ». Tendez les oreilles et venez écouter le feuilleton radiophonique de France Culture Les Cigares du Pharaon. Le son spatialisé, l’interprétation magistrale des comédiens et l’orchestration de l’ONF sont ici mis à l’honneur et l’effet d’ambiance tintinesque est garanti ! Grâce à la diffusion du son en WFS, Wave Field Synthesis (technique de diffusion par holographie sonore), cette coproduction originale des Cigares du Pharaon permet une écoute « augmentée » .

Une projection synchronisée de la bande dessinée apportera une touche originale à cette séance sonore. La bande dessinée sera projetée avec les phylactères laissés en blanc de manière à ce que le « spectateur » se concentre sur l’écoute, principalement en suivant l’histoire sur l’écran.

Une aventures sonore pour toute la famille de... 8 à 88 ans (l’espérance de vie augmentant…) !!!

Dimanche 23 avril 2017 15h00 Maison de la radio - Studio 104 - Durée de la séance, entracte et goûter compris :

Plus d’infos sur maisondelaradio.fr

© Hergé moulinsart 2017

© Hergé moulinsart 2017

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 16:30

Vous retrouverez ci-dessous quelques photos de l'assemblée générale des Amis de Hergé, qui a eu lieu le week-end dernier, à Nivelles, en Belgique.

Photos - A-G des Amis de Hergé 2017
Photos - A-G des Amis de Hergé 2017
Photos - A-G des Amis de Hergé 2017
Photos - A-G des Amis de Hergé 2017
Photos - A-G des Amis de Hergé 2017
Photos - A-G des Amis de Hergé 2017
Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article