Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 14:36

Dominique MARICQ est né le 23 Octobre 1953, à Rixensart en Belgique. Après ses études, il fut professeur pendant 31 ans.

Passionné par le monde de la bande-dessinée, et plus précisément la BD franco-belge, il entre aux Studios Hergé (Fondation Moulinsart). Il est aujourd'hui un spécialiste en ce qui concerne l'oeuvre du père de Tintin.

En parallèle, il collabore aussi à la rédaction d'article pour le magazine « Télé-Moustique », ainsi qu'à des émission radio et audiovisuels.

 

Il sera donc une nouvelle fois des nôtres à Senlis, cette année, en tant que conférencier. Nous l'attendons donc avec impatience !

 

 

Ses livres :

 

Tintin et la ville (2004) aux Éditions Moulinsart

Le journal Tintin : les coulisses d'une aventure (2006) aux Éditions Moulinsart

Hergé par lui-même (2007) collection Librio

Hergé côté jardin. Un dessinateur à la campagne (2011) aux Éditions Moulinsart

 

 

IMG 0018Dominique MARICQ à Senlis, en pleine dédicace.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article

commentaires

Michiels Marc 10/08/2012 17:47

Bonjour monsieur Maricq,
J'ai découvert par hasard votre site en cherchant où se trouvait la maison d'Hergé à Céroux-Mousty ... (je n'y suis plus retourné depuis ma jeunesse !)
Fin des années 50' & tout début 60', nous avons été plusieurs fois là-bas, mes parents, ma soeur et moi, sur invitation d'Hergé et de son épouse Germaine .
Mes parents tenaient commerce rue du Bailli (1952-59) et "les"Hergé habitaient dans le grand immeuble (de forme légèrement bombée) à appartements multiples au coin formé des rues du chatelain et de
Livourne (là où la rue de Livourne fait un "coude"et devient la rue Washington).
La maison de C-Mousty en forme de "L", était inspirée de celle d'Erasme à Anderlecht (c'est ce qu'Hergé m'avait expliqué : je ne sais plus si c'est lui-même qui a fait construire -ou non- la maison
de C-Mousty . Je pense que oui) .
Son bureau de dessin occupait la petite partie du "L", je l'y ai vu en cours de mise au point de planches pour une album, dont je crois me souvenir qu'il s'agissait de l'Affaire Tournesol (...donc
vers 1955-56, sans doute, j'avais 10 ans) .S'y trouvait aussi le buste en pierre de Tintin, à côté de sa planche à dessin et près de la fenêtre donnant sur l'entrée de la maison .
La salle à manger/living se trouvait à l'angle droit du "L", de même que le "salon" entre ce living et le bureau décrit ci-dessus . Je me rappelle de discussions en regardant le feu de bois émanant
de la cheminée de ce salon, assis face à elle, dans un long canapé en cuir clair .
J'ai plusieurs fois joué au ping-pong avec Hergé, à l'étage d'une petite maison annexée au logis principal (qui servait je pense de garage au rdch) : cet étage était uniquement "dédicacé" au
ping-pong . Il m'a un jour félicité de l'avoir battu, j'en ai un souvenir calir (mais peut-être avait-il voulu me faire plaisir ?) .
Je me rappelle aussi que la vue était très dégagée à l'arrière, quasi que des prés et des champs descendant vers la vallée .
Germaine avait expliqué combien le travail de coloriste (ce qu'elle était encore au début de leur mariage) exigeait de patience et de soin .
Lui, était détendu en notre présence, mais toujours assez réservé (voire timide) .
Ils sont venus (ou était-il seul ?) encore en visite début des 60' lorsque nous avions déménagé vers l'avenue Buyl à Ixelles . J'avais encore à l'époque les premiers n°s du journal Tintin (1946 ou
47), perdus depuis suite à d'autres déménagements .
Chaque Nouvel-An nous recevions d'eux une carte de voeux avec un commentaire (egalement égarés et/ou perdus depuis lors ... !), le plus bel envoi dont je me souviens était une lége "mobile" occupée
par deux petits enfants qui descendaient une "pente" de droite vers la gauche .
Après son remariage je ne me rappelle plus d'autres contacts avec eux (outre le fait que mon père mourut assez jeune, à 57 ans) .
Voilà, j'espère que tout ceci pourra vous être utile .
Avec mes meilleures salutations,
Marc Michiels

(ps : cette masion est-elle éventuellement visitable ou non ? Merci d'avance pour toute précision éventuelle à ce sujet)

nadine Monfils 12/10/2011 13:08


Dominique !!!
Je viens de découvrir ces infos et je te retrouve par la même occasion ! J'étais hier à la fondation Moulinsart avec Yves février. Donne moi de tes nouvelles ! Je vis entre Montmartre et la
Belgique et ça me ferait vraiment plaisir de te revoir. Bises ! Nadine


FJ 06/06/2011 21:07


Bonsoir et merci : voilà un tintinophile averti ! Merci pour cette information et à bientôt,

FJ du 77