Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 20:50

Li Beloio de la Castafioro (Les Bijoux de la Castafiore) est le troisième album des Aventures de Tintin traduit en provençal. Des publications réalisées sous l’égide du Collectif Prouvènço, en accord avec les éditions Casterman et avec le soutien des collectivités territoriales et du Ministère de la Culture. La traduction a été dirigée par Michel Laurent et les escoulan de son cours de provençal de Lançon-Provence, puis relue et corrigée par la chourmo du Collectif Prouvènço.

Ce volume, fait suite aux précédentes parutions, Li 7 Boulo de Cristau, et Lou Tèmple dóu Soulèu, Il est augmenté d’un texte de présentation du provençal et d’un glossaire bilingue. Disponible au Collectif Prouvènço : www.collectifprovence.com

© Hergé Mounlisart Casterman 2017

© Hergé Mounlisart Casterman 2017

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 10:29

À l’occasion de la sortie de l’album «Tintin au pays des Soviets» en version colorisée, une après-midi de festivités a été organisée samedi après-midi dans le centre-ville de Bruxelles à l’initiative des éditions Moulinsart.

Le personnage de Tintin a fait son arrivée à 14h00 à la gare centrale devant quelque 150 fans. Il s’est ensuite rendu dans son Amilcar rouge jusqu’à la Grand-Place, où plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées. Des personnes s’étaient prises au jeu de retrouver Milou en emmenant leurs chiens et d’autres s’étaient déguisées en Tintin, en Capitaine Haddock ou en Dupont. La Croix bleue de Belgique avait amené des fox terriers.

Après le passage de Tintin au balcon de l’hôtel de Ville, quelque 400 sacs de cadeaux variés (figurines, hors-séries…) ont été distribués, notamment à ceux qui s’étaient déguisés et qui avaient emmené un chien ressemblant à Milou.

Les trois plus gros sacs ont récompensé les plus beaux déguisements en un personnage de la bande dessinée. Suivi par des fans, le héro de Hergé s’est enfin rendu en Amilcar à la Galerie Tintin au Sablon. L’événement s’y est clôturé avec quelque 150 personnes.
Publicité

Dimanche, Tintin s'est rendu à Louvain-la-Neuve pour visiter le Musée Hergé, dédié à son dessinateur. Le nouvel album est présenté ce lundi au musée Train World à Schaerbeek. "Tintin au pays des Soviets" est le premier album de la série de bande dessinée "Les Aventures de Tintin".

Source : L'Avenir.net

Tintin en visite à Bruxelles et à Louvain la Neuve pour la sortie de son album au pays des Soviets
Tintin en visite à Bruxelles et à Louvain la Neuve pour la sortie de son album au pays des Soviets
Tintin en visite à Bruxelles et à Louvain la Neuve pour la sortie de son album au pays des Soviets
Tintin en visite à Bruxelles et à Louvain la Neuve pour la sortie de son album au pays des Soviets
Tintin en visite à Bruxelles et à Louvain la Neuve pour la sortie de son album au pays des Soviets
Tintin en visite à Bruxelles et à Louvain la Neuve pour la sortie de son album au pays des Soviets
Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 15:16

L'association "Les tintinophiles c'est nous" vous adresse ses meilleurs vœux pour l'année 2017. Afin de bien la débuter, vous retrouverez ci-dessous un reportage diffusé samedi 31 décembre à 13h15 sur France 2 : Hergé, une étoile si mystérieuse.

Bonne année 2017

Hergé, de son vrai nom Georges Remi, a donné vie à un héros inoubliable pour les enfants du monde entier : Tintin. Une monumentale exposition leur est dédiée au Grand Palais, à Paris (à voir jusqu’au 15 janvier 2017). Le mois dernier, une planche originale de l'album On a marché sur la Lune a été vendue aux enchères pour 1,55 million d’euros

Le magazine "13h15 le samedi" a souhaité dessiner les contours de l’un des plus grands auteurs de BD du XXe siècle, une icône pleine de contradictions… Ainsi, quand Tintin vivait des aventures fabuleuses autour de la planète, son créateur restait en Belgique, pays qu’il ne quitta presque jamais en regrettant sa vie trop rangée.

De nombreux indices sur sa vie intime

Tintin est le double dessiné et fantasmé d’Hergé, son évasion. Tout au long de son œuvre, il a laissé de nombreux indices sur sa vie intime, ses tourments, ses joies... Album après album, il a raconté sa propre histoire, livré ses secrets et vaincu ses démons. "M’accepter moi-même, c’était mon gros problème…", disait Hergé.

Ce reportage illustré par Cédric Molle-Laurençon, Mallory Ahounou, Simon Fichet et Oktay Sengul, décrypte Tintin et part à la recherche d’une étoile si mystérieuse : Georges Remi.

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 18:07

A l’occasion de la sortie de la version colorisée de l’album «Tintin au pays des Soviets», trois journées de festivités sont organisées les 7, 8 et 9 janvier, annoncent mardi les Editions Moulinsart et Casterman dans un communiqué. Durant ce week-end, le personnage de Tintin ira à la rencontre de ses lecteurs et se déplacera dans la capitale pour visiter plusieurs lieux qui lui rendent hommage.


Tintin en voyage

Le samedi 7 janvier, Tintin (un figurant déguisé) se rendra sur la Grand-Place de Bruxelles et fera une apparition au balcon de l’Hôtel de Ville. Un concours de costumes à l’effigie du célèbre reporter ainsi qu’un jeu pour retrouver son fidèle chien Milou seront organisés. Dimanche, Tintin ira découvrir le Musée Hergé à Louvain-la-Neuve, un lieu entièrement dédié à l’artiste qui l’a créé. Le lundi 9 janvier, le reporter embarquera dans un train aux couleurs des «Soviets» vers le musée Train World à Schaerbeek, où sera donnée la conférence de presse pour le lancement de l’album.

L’album «Tintin au pays des Soviets» sera en vente à partir du 11 janvier.

Source : LeSoir.be

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 09:50

Toute l'équipe de l'association "Les tintinophiles c'est nous" vous souhaite un Joyeux Noël !

© Copyright Hergé Moulinsart 2016

© Copyright Hergé Moulinsart 2016

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 15:14

Secrétaire général de l’ex- Fondation Hergé durant dix ans, Philippe Goddin (Bruxelles, 1944) est l’auteur d’ouvrages capitaux sur l’artiste dont il est l’un des meilleurs connaisseurs au monde. Cette "création d’exception" qu’est l’univers d’Hergé, Goddin l’étudie magistralement depuis quarante ans. Paru dans "Le Petit Vingtième" à partir du 10 janvier 1929, "Les aventures de Tintin, reporter, au pays des Soviets" est cet épisode fondateur qu’on peut considérer comme "porteur de toutes les promesses qu’Hergé tiendra par la suite", affirme Goddin (p.109). "Hergé n’a que vingt et un ans lorsqu’il crée Tintin. En tant que citoyen, et accessoirement en tant qu’auteur, il est sans doute trop jeune pour manifester à ce moment-là un véritable esprit critique", observe l’essayiste.

Par les soins de Michel Bareau et Nadège Rombaux, "Tintin au pays des Soviets" fera l’objet, début janvier prochain, d’un album en couleurs (il n’existe jusqu’à présent qu’en noir et blanc) que coéditeront Moulinsart et Casterman. Dès aujourd’hui, cependant, sort de presse cette pénétrante étude très illustrée, fantastiquement documentée, préfacée par l’historienne et académicienne française Hélène Carrère d’Encausse. Philippe Goddin y éclaire "la genèse et les secrets" d’un récit qui, caricaturalement, montre les suites de la révolution soviétique de 1917; pour lui, ce "brouillon" contient "déjà la ligne claire et une série de procédés : l’expression du sentiment, celle des cinq sens, la notion de la vitesse, etc.". Hergé "a vu et dit, bien avant d’autres, le malheur d’un peuple. On le lui reprochera longtemps avant de reconnaître que son humour, plus burlesque que satirique, était une manière d’approcher la vérité."


Hergé, Tintin et les Soviets (La naissance d’une œuvre)Philippe Goddin Editions Moulinsart 164 pp. illustrées,env. 31,50 €

Source : LaLibre.be

© Hergé / Moulinsart 2016

© Hergé / Moulinsart 2016

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 14:10

Le 20 novembre, l'héroïne de Tintin, surnommée "le Rossignol milanais", se produira sur scène à Paris en chair et en os, pour un concert unique sur fond de BD.

Bianca Castafiore telle que vous ne l'avez jamais vue, ni jamais entendue. Ce sera le dimanche 20 novembre à Paris, à la Galerie Nationale du Grand Palais, à l'occasion d'un concert unique, exceptionnel et totalement gratuit, dans le cadre de la grande exposition consacrée à Hergé et à Tintin. La diva va quitter ce jour-là le château de Moulinsart. Elle va sortir de son opéra de papier pour l'opéra, le vrai. Elle va interpréter tous les airs qui figurent dans les albums de Tintin.

Une idée sortie de l'imagination de la productrice Marianne Vourch. "Je me suis dit qu'à travers tous ces livres et toutes histoires, il y a des airs. On voit un gardien de musée épousseter avec son plumeau une statuette en chant l'air du Toreador(1). Ce sont des airs extraits d'opéra. On parle de 'l'Air de la Castafiore', mais c'est évidemment l'Air des Bijoux(2). C'est tout un mythe", explique-t-elle.

Le mythe de la Castafiore devenu réalité. Puisque, enfin, elle chante. Sur scène, il y aura des projections et des vignettes pour rappeler dans quel album, du Sceptre d'Ottokar à L'Affaire Tournesol, on entend telle ou telle partition. Mais qui se cache donc derrière "le Rossignol milanais" ? C'est une jeune soprano, Valentina Martinez. On ignore si elle va réussir, comme son modèle, avec son timbre, à briser des verres de cristal. Mais à coup sûr elle chante mieux que Bianca Castafiore. Et sera un peu moins exubérante que son modèle. Un personnage qu'elle s'est totalement appropriée.


Monsieur Wagner remplacé par une pianiste

"Moi j'ai grandi avec Tintin, donc c'est mon tout premier contact avec l'opéra. C'était la Castafiore et cet Air des bijoux", raconte Valentina Martinez, qui évoque aussi Madame Butterfly et La Dame blanche. "Techniquement, cela demande une certaine prouesse. Après c'est un vrai plaisir. On va essayer quand même de donner un petit côté Castafiore à ce spectacle", ajoute-t-elle. Elle promet de relire les albums de Tintin avant de monter sur scène.

Au piano, on ne retrouvera par Monsieur Wagner, le fidèle accompagnateur de la Castafiore. C'est une jeune femme qui va le remplacer le 20 novembre. Mais vous retrouverez  d'autres personnages de Tintin à travers d'autres chansons. Citons l'évocation du Capitaine Haddock avec Le Soleil et la Lune de Charles Trenet, ou des Dupont-Dupond qui, eux, fredonnaient Boum, quand votre cœur fait Boum au Pays de l'Or Noir.


(1)Tiré de l'opéra Carmen, de Georges Bizet
(2) Tiré de l'opéra Faust, de Charles Gounod

Source : RTL.fr

© Hergé Moulinsart 2016

© Hergé Moulinsart 2016

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
17 octobre 2016 1 17 /10 /octobre /2016 08:49

Au moment où l’on parle beaucoup d’Hergé avec l’expo que lui consacre le Grand Palais à Paris, Ouest-France mettra en vente mardi 4 octobre un hors-série exceptionnel qui explore de manière inédite l’œuvre du père de Tintin. Ce numéro collector de 132 pages emmène le lecteur à la découverte des grands ports du monde avec Tintin et le capitaine Haddock.
 
New York, Anvers, Saint-Nazaire, Le Havre, Port Saïd, Shanghai…

Tintin est un infatigable voyageur. Voiture, moto, train, avion, fusée lunaire, bateau… Comme il est généralement pressé, il utilise les moyens de transport disponibles les plus rapides et les plus modernes. Mais à l'époque où Hergé imagine la plupart des aventures de son héros, le bateau est la solution la plus évidente pour se rendre d’un continent à l’autre.
Le célèbre globe-trotter débarque donc dans presque tous les grands ports du monde dont les noms ponctuent naturellement les deux tiers des albums : Matadi, New York, Chicago, Le Havre, Port Saïd, Shanghai, Akureyri, Anvers, Ostende, Marseille, Saint-Nazaire, La Rochelle, Callao, Haïfa, Djibouti… Le génie créatif d’Hergé, qui mettait un soin méticuleux à mélanger fiction et réalité, conduit aussi Tintin dans quelques ports purement imaginaires.

Une œuvre inoxydable

Ce hors-série exceptionnel d’Ouest-France, qui paraît au moment où le Grand Palais à Paris consacre pour la première fois une exposition événement au père de Tintin, nous emmène à la découverte des grands ports à travers les aventures de Tintin. Car les ports sont des lieux à part, mythiques pour certains. Des points de rencontre entre les deux composantes essentielles de notre planète, la terre et la mer. Ils incarnent les échanges entre les hommes et sont aujourd’hui des symboles de la mondialisation puisque l’essentiel de nos biens de consommation transite par les océans.

Tintin, Milou et le capitaine Haddock sont les guides de ce voyage passionnant qui décrypte également de manière inédite l'œuvre inoxydable d'Hergé par ce prisme maritime et portuaire.

Les 70 ans du passage de Tintin à Saint-Nazaire…

Les ports de Saint-Nazaire et La Rochelle occupent une place particulière dans ce voyage au long cours. En effet, cela fait exactement 70 ans que, lancés à la recherche du professeur Tournesol, Tintin et Haddock sont passés par ces deux villes, puisque, interrompue par la guerre, la publication de la version achevée des 7 Boules de cristal intervint fin 1946… Et Saint-Nazaire est incontestablement le port qu’Hergé a représenté avec le plus de détails dans l’ensemble des aventures de Tintin.

Et grâce au patient travail de l’association les 7 Soleils, animée par deux éminents tintinologues, Jean-Claude Chemin et Yves Horeau, Saint-Nazaire est, avec Bruxelles, la ville qui s’est le mieux approprié Tintin en mettant en place un magnifique parcours Tintin balisé par des reproductions géantes de cases de l’épisode nazairien des 7 Boules de cristal.

Pour célébrer la sortie du hors-série et les 70 ans de la « venue » du célèbre reporter et de son ami Haddock, Ouest-France et France Bleu Loire Océan ont organisé mardi 4 octobre à 19h au Cinéville de Saint-Nazaire, partenaire de l’événement, une «soirée mémoire».


Comprendre les grands enjeux maritimes

Grâce au soutien de Moulinsart SA, ce numéro est illustré par les plus beaux dessins de Tintin en rapport avec cette thématique portuaire et de nombreuses photos issues pour certaines de la documentation d´Hergé. Les articles, sont signés par des tintinologues et des journalistes d’Ouest-France et de l’hebdomadaire le marin, fins connaisseurs de Tintin et des questions maritimes.

Ouest-France, premier quotidien de France, et le marin, l’hebdomadaire de l’économie de la mer, traitent depuis toujours l’information maritime et en font plus que jamais une priorité dans le cadre de La mer notre avenir.

Un projet qui a l’ambition de mieux faire comprendre au plus grand nombre les enjeux maritimes d’aujourd’hui et de demain. Une démarche dans laquelle ce hors-série A la découverte des grands ports du monde avec Tintin s’inscrit naturellement.

Hors-série Ouest-France A la découverte des grands ports du monde avec Tintin. 132 pages, 9,90 €. Chez les marchands de journaux en France et en Belgique. Achat possible également via la boutique en ligne.

Source : Ouest-France.fr

Hors-série Ouest-France : "A la découverte des grands ports avec Tintin"
Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 09:45

L’exposition rétrospective qui se tient au Grand Palais est organisée en étroite collaboration avec le musée Hergé de Louvain-la-Neuve près de Bruxelles. Elle montre comment cet œuvre dessiné, universellement reconnu se construit et s’inscrit dans son temps et dans une histoire de l’art.

Alors qu’il n’est encore qu’un tout jeune homme, la publication des aventures de Tintin dans Le Petit Vingtième en 1929 le fait immédiatement remarquer, et sans en avoir véritablement conscience, il crée un style, une ligne, et une école. Sa notoriété ne fera que croître, en Belgique, en Europe et dans le monde.

Le talent d’Hergé réside certainement dans cette capacité exceptionnelle à restituer le réel d’une manière très originale mais qui demeure familière au lecteur, invité à suivre le jeune héros dans ce monde, à la fois imaginaire mais crédible.

Dessinés d’un trait au contour simple, ses personnages qui nous deviennent si rapidement familiers traversent des aventures rocambolesques en cascade qui épousent assez souvent les soubresauts de l’histoire du XXe siècle.

L’exposition décrypte la dynamique créatrice d’Hergé, dessinateur qui n’hésitera jamais à s’inspirer de tous les autres arts comme de certains artistes qui lui sont contemporains (dont Miró, Lichtenstein, et Fontana) dont il collectionne les œuvres.

Comme au cinéma, en peinture ou en photographie, il excelle à multiplier les plans, les cadres et les perspectives. Ces procédés et ses astuces lui sont précieux pour la composition des scènes, des séquences et des images dont le dynamisme et la force ont marqué les générations de lecteurs de Tintin.

L’exposition propose au visiteur d’explorer dans un parcours des thèmes aussi variés que la famille d’Hergé, les artistes qui bercèrent son enfance et marquèrent son développement artistique, la naissance de Tintin, comme les découvertes technologiques qui ponctuent les aventures du jeune reporter...

Les multiples facettes de l’œuvre d’Hergé se révèleront aussi grâce aux planches originales exposées, aux tableaux ou aux photographies dont il s’entourait, aux rencontres qui guidèrent ou orientèrent sa vie et sa vision artistique.

Des interviews, ses écrits, et des témoignages expliqueront les choix de l’artiste, ses hésitations, et devraient permettre de les mieux comprendre.

Les commissaires de l’exposition sont Sophie Chang, conservatrice au musée Hergé à Louvain-la-Neuve, et Cécile Maisonneuve, docteur en histoire de l’art, conseiller scientifique à la Rmn-Grand Palais.

INFOS PRATIQUES :

Hergé, du 28 septembre 2016 au 15 janvier 2017, au Grand Palais, avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris. Métro Franklin-D.-Roosevelt, ou Champs-Élysées-Clemenceau. Dimanche et lundi de 10 à 20h. Mercredi, jeudi, vendredi, samedi de 10 à 22h. Mardi : visites groupées et privatisations possibles sur inscriptions. 13 ou 9€. Gratuité selon conditions habituelles du Grand Palais. Prévente sur www.grandpalais.fr. Visites guidées prévues pour les individuels et les groupes (informations disponibles sur le site du Grand Palais).

Exposition Hergé au Grand Palais
Exposition Hergé au Grand Palais
Exposition Hergé au Grand Palais
Exposition Hergé au Grand Palais
Exposition Hergé au Grand Palais
Exposition Hergé au Grand Palais
Exposition Hergé au Grand Palais
Exposition Hergé au Grand Palais
Exposition Hergé au Grand Palais
Exposition Hergé au Grand Palais
Exposition Hergé au Grand Palais
Exposition Hergé au Grand Palais
Exposition Hergé au Grand Palais
Exposition Hergé au Grand Palais
Exposition Hergé au Grand Palais
Exposition Hergé au Grand Palais
Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 18:01

Bonjour à toutes et à tous,

Veuillez retrouver ci-dessous les premières photos des Journées tintinophiles de Senlis. Nous actualiserons dans les prochains jours avec de nouvelles photos. Merci à tous les participants !

Journées tintinophiles de Senlis 2016 - Photos
Journées tintinophiles de Senlis 2016 - Photos
Journées tintinophiles de Senlis 2016 - Photos
Journées tintinophiles de Senlis 2016 - Photos
Journées tintinophiles de Senlis 2016 - Photos
Journées tintinophiles de Senlis 2016 - Photos
Journées tintinophiles de Senlis 2016 - Photos
Journées tintinophiles de Senlis 2016 - Photos
Journées tintinophiles de Senlis 2016 - Photos
Journées tintinophiles de Senlis 2016 - Photos
Journées tintinophiles de Senlis 2016 - Photos
Journées tintinophiles de Senlis 2016 - Photos
Journées tintinophiles de Senlis 2016 - Photos
Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article