Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 13:47
© Hergé Moulinsart Géo 2017

© Hergé Moulinsart Géo 2017

Pygmées, Sioux, Tibétains, Tsiganes ou Jivaros… Hergé n’a eu de cesse de pousser Tintin à la rencontre des peuples. Autant d’aventures, souvent bondissantes, mais aussi d’occasions pour approcher cet autre, étrange et familier. En décryptant ses albums, GEO donne à redécouvrir la richesse des civilisations. Et met en parallèle la vision d’Hergé avec la réalité d’aujourd’hui. Ce numéro propose aussi des nombreuses archives méconnues du maître. Et un décryptage de l’œuvre grâce aux plus grands spécialistes.

Tintin ou la possibilité de l'Autre

Rien ne l’arrête, jamais. Sans famille, sans enfants, sans comptes à rendre, sans travail officiel (ce journaliste qui écrit peu publie rarement ses articles), Tintin est fait pour la fluidité, le mouvement, la rencontre. Celle des autres comme de lui-même. C’est sans aucun doute cette vacance en lui qui fait sa force et son désir du monde. Sa seule adresse répertoriée, celle d’un célibataire endurci, nous livre pourtant un indice : 26, rue du Labrador. Autant y décrypter déjà l’appétit des ailleurs faussement inscrit au cadastre de la vieille Bruxelles… L’appel irraisonné de la "liberté ravie" et des longitudes.

Si dans les premiers albums, la rencontre avec autrui est expédiée, court-circuitée et blackboulée à force de gags et de rebonds, elle changera de ton et de rythme dès Le Lotus bleu, au milieu des années 1930. On verra ainsi notre garçon verser des larmes de compassion dans plusieurs cases, et prendre désormais le parti du faible contre le méchant, de la générosité contre les avarices, de la justice contre les corruptions, et combattre les intolérances… Rappelons-nous de Tchang arraché à ses stéréotypes (Tintin au Tibet), de Zorrino (Le Temple du Soleil) qu’il faut défendre des coups et des sarcasmes d’un colon raciste, du colérique Abdallah (Au pays de l’or noir), qui derrière ses mauvaises manières cache un besoin irrépressible d’être aimé. Mieux, on verra notre héros au cœur pur fraterniser avec ceux qu’il rencontre au fil des cases, au point d’emprunter leurs costumes traditionnels et, parfait caméléon, de se fondre dans les paysages : le voilà petit noir dans l’équipage du Ville de Lyon à destination de Las Dopicos, chinois parmi les mandarins de Shanghai, colonel sud-américain au cœur de la révolution, neveu portugais d’Oliviera, écossais d’occasion, radjah chez les fakirs, cavalier arabe au milieu des princes des sables… Et que dire devant ces pages de Coke en stock où, sur une pleine mer d’un vert sublime, surgissent de pauvres esclaves apeurés des cales du Ramona ? Tintin et Haddock les libéreront. Mieux, ils les enrôleront dans l’équipage de leur navire. Une confiance aveugle.

Au fond, si l’on excepte les premiers albums, Tintin n’est jamais prisonnier de ses préjugés. Ni des autres, ni de lui-même. Alors que le capitaine Haddock s’empêtre dans ses colères, son galimatias et un alcoolisme vociférant (et, plus tard, un embourgeoisement de parvenu), les Dupondt dans un balbutiement bègue et obsédant, Tournesol dans sa distraction à la fois idiote et géniale, Tintin, lui, reste libre de toute psychologie. Sans arrière-pensées ni blocages, il épouse les péripéties, rebondit sur les obstacles, traverse tunnels et cataractes, passe d’une tribu à une guérilla, d’un général à une diseuse de bonne aventure, se joue du "poison-qui-rend-fou" comme de la malédiction de la momie de Rascar Capac. Il n’est qu’action, offrande, synergie. Et s’il plie comme le jonc, il reste vivace tel le lierre. Epuré, aiguisé et suivant sa ligne claire à lui, Tintin tiendra bon, sans cesse campé du côté de l’assentiment et de l’acceptation. C’est que, par-delà ses voltes et ses tourbillons, pays et civilisations, tribus et peuplades, rêves et réalités, à travers les mille et un personnages de cette comédie humaine, toute aventure le ramène encore à lui. Et à nous. Soudain étourdis, enivrés, d’être là, ensemble, tandis que le visage simplifié de Tintin fait miroir.

Oui, Hergé a compris la leçon qu’ont répétée avant et après lui des écrivains comme Victor Segalen ou Nicolas Bouvier : nos pas nous portent forcément ailleurs, et il n’est de chemin plus court pour aller vers soi que de passer par l’Autre. Chacune de ses œuvres, publiées sur près de cinquante ans, répétera cet axiome fondateur et bouleversant. Le monde s’off re à condition qu’il soit échangé, donné et reçu de part et d’autre, fût-il d’encre et de papier, du côté du San Theodoro ou de la Cordillère immaculée… Ainsi, entre dix exemples, rien ne serait plus émouvant que ces cases des planches 42 et 43 du Lotus bleu : cette petite main de chinois surgissant du fleuve en furie, alors que Tintin, mèche collée par l’onde, progresse d’un crawl soutenu vers elle, sans craindre de se perdre lui-même. Il la saisira. Métaphoriquement, c’est nos différences qui s’incarnent et veulent être reconnues. Sauvées.

par Jean-Luc Coatalem, rédacteur en chef adjoint (Geo.fr)


Prix : 12.90 €
Pagination : 148 pages

© Hergé Moulinsart Géo 2017

© Hergé Moulinsart Géo 2017

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 12:01

Toute l'équipe de l'association "Les tintinophiles c'est nous" vous souhaite de bonnes fêtes de Pâques !

© Hergé Moulinsart 2017

© Hergé Moulinsart 2017

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 15:56

Radio France, en collaboration avec Moulinsart, la Comédie-Française et l’Orchestre National de France (ONF), propose au public une immersion sonore dans un format atypique « séance de cinéma ». Tendez les oreilles et venez écouter le feuilleton radiophonique de France Culture Les Cigares du Pharaon. Le son spatialisé, l’interprétation magistrale des comédiens et l’orchestration de l’ONF sont ici mis à l’honneur et l’effet d’ambiance tintinesque est garanti ! Grâce à la diffusion du son en WFS, Wave Field Synthesis (technique de diffusion par holographie sonore), cette coproduction originale des Cigares du Pharaon permet une écoute « augmentée » .

Une projection synchronisée de la bande dessinée apportera une touche originale à cette séance sonore. La bande dessinée sera projetée avec les phylactères laissés en blanc de manière à ce que le « spectateur » se concentre sur l’écoute, principalement en suivant l’histoire sur l’écran.

Une aventures sonore pour toute la famille de... 8 à 88 ans (l’espérance de vie augmentant…) !!!

Dimanche 23 avril 2017 15h00 Maison de la radio - Studio 104 - Durée de la séance, entracte et goûter compris :

Plus d’infos sur maisondelaradio.fr

© Hergé moulinsart 2017

© Hergé moulinsart 2017

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 16:30

Vous retrouverez ci-dessous quelques photos de l'assemblée générale des Amis de Hergé, qui a eu lieu le week-end dernier, à Nivelles, en Belgique.

Photos - A-G des Amis de Hergé 2017
Photos - A-G des Amis de Hergé 2017
Photos - A-G des Amis de Hergé 2017
Photos - A-G des Amis de Hergé 2017
Photos - A-G des Amis de Hergé 2017
Photos - A-G des Amis de Hergé 2017
Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 15:57
Assemblée Générale des Amis de Hergé - le 11 mars 2017 à Nivelles

La prochaine Assemblée générale aura lieu le samedi 11 mars 2017 dans les salons de l’hôtel Nivelles Sud à 1400 – Nivelles

L'exposition de cette année sera consacrée au Professeur Tournesol. Vous y verres entres autres documents, des pièces rares de la collection personnelle de Jo-El Azara. Ce dernier travailla notamment sur l'Affaire Tournesol aux Studios Hergé, et ce sera également présent cette année.

La bourse se tiendra comme habituellement de 8h à 13h.

Deux conférences sont programmées dès 10h :
-Etienne POLLET "Tintin est-il belge ou français ?"
-Jean-Claude JOURET "Hergé et la publicité"

A partir de 14h15 se déroulera l'Assemblée-Générale, présentée par Philippe GODDIN. L'invité d'honneur sera Catherine DE LAUNOIT, fille de José DE LAUNOIT et d'Alice DEVOS, qui furent tous deux proches d'Hergé et l'assistèrent à plusieurs moments dans son travail.
Nous pourrons également compter sur la présence de Dany, André TORRENT, Albert ALGOUD, Renaud NATTIEZ, ou encore les dessinateurs Marc WASTERLAIN, François WALTHERY, F'Murrr et Malik.

Ceci sans oublier le traditionnel repas, sur réservation, pour 43 euros.

Les membres du bureau de l'association seront évidemment présents.

Au plaisir de vous y retrouver !

Assemblée Générale des Amis de Hergé - le 11 mars 2017 à Nivelles
Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 22:46

Tintin, personnage incontournable de la BD belge, ayant passionné plusieurs générations, sera mis en avant le samedi 4 mars 2017, à la Maison de Quartier du Lac de Maine à 18h !
Cette conférence sera animée par Pierre Curie. Ouverte à toutes et tous !

Lieu : Maison du lac de Maine - Place Riobé - 49000 Angers
 
Tarif : Gratuit

© Hergé Moulinsart 2017

© Hergé Moulinsart 2017

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 20:50

Li Beloio de la Castafioro (Les Bijoux de la Castafiore) est le troisième album des Aventures de Tintin traduit en provençal. Des publications réalisées sous l’égide du Collectif Prouvènço, en accord avec les éditions Casterman et avec le soutien des collectivités territoriales et du Ministère de la Culture. La traduction a été dirigée par Michel Laurent et les escoulan de son cours de provençal de Lançon-Provence, puis relue et corrigée par la chourmo du Collectif Prouvènço.

Ce volume, fait suite aux précédentes parutions, Li 7 Boulo de Cristau, et Lou Tèmple dóu Soulèu, Il est augmenté d’un texte de présentation du provençal et d’un glossaire bilingue. Disponible au Collectif Prouvènço : www.collectifprovence.com

© Hergé Mounlisart Casterman 2017

© Hergé Mounlisart Casterman 2017

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 10:29

À l’occasion de la sortie de l’album «Tintin au pays des Soviets» en version colorisée, une après-midi de festivités a été organisée samedi après-midi dans le centre-ville de Bruxelles à l’initiative des éditions Moulinsart.

Le personnage de Tintin a fait son arrivée à 14h00 à la gare centrale devant quelque 150 fans. Il s’est ensuite rendu dans son Amilcar rouge jusqu’à la Grand-Place, où plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées. Des personnes s’étaient prises au jeu de retrouver Milou en emmenant leurs chiens et d’autres s’étaient déguisées en Tintin, en Capitaine Haddock ou en Dupont. La Croix bleue de Belgique avait amené des fox terriers.

Après le passage de Tintin au balcon de l’hôtel de Ville, quelque 400 sacs de cadeaux variés (figurines, hors-séries…) ont été distribués, notamment à ceux qui s’étaient déguisés et qui avaient emmené un chien ressemblant à Milou.

Les trois plus gros sacs ont récompensé les plus beaux déguisements en un personnage de la bande dessinée. Suivi par des fans, le héro de Hergé s’est enfin rendu en Amilcar à la Galerie Tintin au Sablon. L’événement s’y est clôturé avec quelque 150 personnes.
Publicité

Dimanche, Tintin s'est rendu à Louvain-la-Neuve pour visiter le Musée Hergé, dédié à son dessinateur. Le nouvel album est présenté ce lundi au musée Train World à Schaerbeek. "Tintin au pays des Soviets" est le premier album de la série de bande dessinée "Les Aventures de Tintin".

Source : L'Avenir.net

Tintin en visite à Bruxelles et à Louvain la Neuve pour la sortie de son album au pays des Soviets
Tintin en visite à Bruxelles et à Louvain la Neuve pour la sortie de son album au pays des Soviets
Tintin en visite à Bruxelles et à Louvain la Neuve pour la sortie de son album au pays des Soviets
Tintin en visite à Bruxelles et à Louvain la Neuve pour la sortie de son album au pays des Soviets
Tintin en visite à Bruxelles et à Louvain la Neuve pour la sortie de son album au pays des Soviets
Tintin en visite à Bruxelles et à Louvain la Neuve pour la sortie de son album au pays des Soviets
Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 15:16

L'association "Les tintinophiles c'est nous" vous adresse ses meilleurs vœux pour l'année 2017. Afin de bien la débuter, vous retrouverez ci-dessous un reportage diffusé samedi 31 décembre à 13h15 sur France 2 : Hergé, une étoile si mystérieuse.

Bonne année 2017

Hergé, de son vrai nom Georges Remi, a donné vie à un héros inoubliable pour les enfants du monde entier : Tintin. Une monumentale exposition leur est dédiée au Grand Palais, à Paris (à voir jusqu’au 15 janvier 2017). Le mois dernier, une planche originale de l'album On a marché sur la Lune a été vendue aux enchères pour 1,55 million d’euros

Le magazine "13h15 le samedi" a souhaité dessiner les contours de l’un des plus grands auteurs de BD du XXe siècle, une icône pleine de contradictions… Ainsi, quand Tintin vivait des aventures fabuleuses autour de la planète, son créateur restait en Belgique, pays qu’il ne quitta presque jamais en regrettant sa vie trop rangée.

De nombreux indices sur sa vie intime

Tintin est le double dessiné et fantasmé d’Hergé, son évasion. Tout au long de son œuvre, il a laissé de nombreux indices sur sa vie intime, ses tourments, ses joies... Album après album, il a raconté sa propre histoire, livré ses secrets et vaincu ses démons. "M’accepter moi-même, c’était mon gros problème…", disait Hergé.

Ce reportage illustré par Cédric Molle-Laurençon, Mallory Ahounou, Simon Fichet et Oktay Sengul, décrypte Tintin et part à la recherche d’une étoile si mystérieuse : Georges Remi.

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 18:07

A l’occasion de la sortie de la version colorisée de l’album «Tintin au pays des Soviets», trois journées de festivités sont organisées les 7, 8 et 9 janvier, annoncent mardi les Editions Moulinsart et Casterman dans un communiqué. Durant ce week-end, le personnage de Tintin ira à la rencontre de ses lecteurs et se déplacera dans la capitale pour visiter plusieurs lieux qui lui rendent hommage.


Tintin en voyage

Le samedi 7 janvier, Tintin (un figurant déguisé) se rendra sur la Grand-Place de Bruxelles et fera une apparition au balcon de l’Hôtel de Ville. Un concours de costumes à l’effigie du célèbre reporter ainsi qu’un jeu pour retrouver son fidèle chien Milou seront organisés. Dimanche, Tintin ira découvrir le Musée Hergé à Louvain-la-Neuve, un lieu entièrement dédié à l’artiste qui l’a créé. Le lundi 9 janvier, le reporter embarquera dans un train aux couleurs des «Soviets» vers le musée Train World à Schaerbeek, où sera donnée la conférence de presse pour le lancement de l’album.

L’album «Tintin au pays des Soviets» sera en vente à partir du 11 janvier.

Source : LeSoir.be

Repost 0
Published by Pizza
commenter cet article